Aller au contenu principal

Picasso et Flower Power

Cette année 2018, aux Carrières de Lumières situées dans la commune des Baux de Provence, a lieu une projection majestueuse d'œuvres de Picasso jusqu'au 6 janvier 2019. Les carrières nous transportent aussi dans Flower Power. Sur un fond musical choisi en fonction des images, projeté sur les surfaces de calcaires immenses des carrières nous sommes plongés dans une expérience artistique émotionnelle et puissante.

1 pierre, 2 coups

Les Carrière de lumière étaient en tout premier lieu des carrières de pierre dans les montagnes des Baux, exploitées par l'extraction de blocs de calcaires pour des constructions de bâtiments de 1800 à 1935. Ce blanc est typique des Baux de Provence. Mais la carrière a été abandonnée pour de nouveaux matériaux actuels.

Dès 1977, la création d'un projet de carrière " son et lumière en diapositives " existe. Puis en 2012 a lieu la rénovation de l'aspect final du site, et prend l'acronyme d'AMIEX " musique et art immersive expérience ".

Depuis, de nombreux artistes ont " rendu visite " aux carrières tels que : Gauguin, Van Gogh, Gianfranco Lannuzzi, Renota Gatto, Massimiliano, Monet, Renoir, Michel Ange, Léonard de Vinci, Raphaël, Klimt, Bosch... La présentation, d'une vingtaine de minute, est toujours suivie d'un autre spectacle sur des sujets variés tel que le Flower Power, Jules Verne ou autre.

Jean Cocteau lui-même en 1959 va exploiter les carrières pour la réalisation du film " Le testament d'Orphée ". Une projection dans une salle des Carrières retrace sa vie artistique et sa présence aux Baux de Provence.

 

 

Picasso parmi les cubes

Jean Cocteau était aussi un des meilleurs amis de Picasso, c'est d'ailleurs lui qui lui montra la voie du cubisme. Picasso réalisa aussi les décors des ballets russes de Cocteau.

Picasso est considéré comme l'avant -garde du cubisme et du surréalisme. Picasso savait peindre des œuvres réalistes, c'est d'ailleurs ce qu'il fait durant le début de sa vie, mais il se démarque plutôt par ses œuvres cubistes telle que " Guernica " ou " Les demoiselles d'Avignon" ...

Picasso était un peintre très engagé politiquement. Il réalisera notamment en 1949 " La colombe de la paix " et sera remercié en 1955 pour ses actions en recevant le Prix International de la Paix.

  

 

 

Flower power !

Le mouvement hippie, apparu dans les années 1960 et 1970, a fait du " Flower Power ", le " pouvoir des fleurs " le symbole de son idéologie non violente. Le " summer of love " de 1967 est célèbre pour ses hippies qui portaient des fleurs dans leurs cheveux et les donnaient aux personnes autour d'eux notamment aux policiers, et en glissaient même dans les canons des fusil. Le Flower Power est aussi utilisé dans les films, les chansons, le style vestimentaire. Il a marqué durablement notre époque et aujourd'hui l'esthétique et les musiques nous sont encore connues.

 

Depuis les Carrières de Lumières on peut, à pied, se rendre aux Baux de Provence, village fortifié constitué de ruelles et de bâtiments de la Renaissance.

La ville des Baux de Provence est intégrée dans une région très touristique, par son patrimoine et sa culture d'où les nombreuses boutiques de souvenirs, restaurants et agences immobilières qui parsèment les rues. Les Baux de Provence restent quand même un lieu pour les personnes aisées en regard du prix de certains services proposés.

Mais la région reste néanmoins une région magnifique et débordante paysages et de lieux mémorables.

 

Auteurs : Elise Tihi, Alexandrer Besson-Sestier, Corentin Paris, Anaïs Sonzogni

 

Photos : M Thorens